Le livret, toujours rentable?

Longtemps considéré comme le placement préféré des français, le livret A a vu son taux d’intérêt baisser au fil du temps au point de passer sous la barre des 1% (aujourd’hui 0,75%). Son taux maximal a été atteint en 1982, il y a a donc 35 ans car l’inflation oscillait à 11,8%, il s’est ensuite stabilisé à 4,5% pendant une dizaine d’années pour trouver son rythme de croisière à 2,5% en moyenne dans les années 2000.

Cependant, depuis 2013, son taux s’effondre et les prévisions ne sont guère optimistes pour 2019: son rendement ne dépasserait pas 0,75%. En effet, taux d’intérêt élevés et faible inflation ne font pas bon ménage.

Malgré ce climat morose, les français ne boudent pas le livret A qui reste un placement sûr, facile à mettre en place et non soumis à l’impôt. L’argent déposé (plafonné à 22 950 euros) est par ailleurs disponible à tout moment et peut être débloqué sans aucune explication contrairement aux assurances vie. Certes, il ne rapporte presque plus rien (inflation déduite) et il y aurait pourtant plus de 400 milliards d’euros bloqués sur ces livrets ce qui est assez étonnant, les français étant de très gros épargnants.

Le LDD, livret de développement durable est soumis aux mêmes taux, lui aussi très prisé des français, défiscalisé et plafonné à 12 000 euros.

Existe-t-il de réelles alternatives pour gagner plus?

  • Les offres d’établissements bancaires avec des taux d’intérêt plus élevés aux alentours de 3% pour les nouveaux clients.  Alléchant sur le papier mais  généralement, ce rendement ne dure que quelques mois car le but premier étant de vous avoir comme client. Finalement, ce type d’offre est intéressant si vous disposez d’une somme conséquente que vous souhaiteriez faire fructifier.

 

  • Le PEL: Plan Epargne Logement qui permet d’épargner pendant une durée maximale de 15 années à un taux aujourd’hui fixé à 1%. Plafonné à 61 200 euros, vous pourrez à terme bénéficier d’un taux préférentiel si vous souhaitez acheter un bien immobilier. Important; le taux d’intérêt est fixé à l’ouverture du PEL. Par exemple, vous avez ouvert votre livret avant Janvier 2015, 2,5% sera le taux appliqué. Entre fevrier 2015 et janvier 2016: 2%. Il passe à 1,5%  de février à juillet 2016 pour s’établir et stagner à 1% à partir du 1 août 2016.



Les livret A ou LDD ne sont pas si rentables au sens financier du terme car il faut se l’avouer les taux d’intérêt varient au gré de la politique économique de l’Etat, le but étant de vous inciter à consommer. Mais les français ne l’entendent pas de cette oreille et sont très attachés à prévoir les lendemains difficiles. Le Livret A reste un produit utile et rassurant qui ne requiert pas beaucoup de compétences financières.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *