Epargne

Chaque français cherche à se constituer une épargne pour se préserver des coups durs de la vie, de futures dépenses ou encore pour se constituer un capital. Ce capital peut servir d’apport pour un achat immobilier ou un investissement dans une création d’entreprise. De façon plus générale, il représente un patrimoine que l’on peut léguer à ses enfants ou petits enfants. Certains peuvent épargner des sommes plus conséquentes que d’autres, leurs revenus ou rentes étant plus élevés (50% des français ne  réussiraient pas à épargner plus de 50 euros par mois). Un jeune français célibataire vivant à Paris n’épargnera pas autant qu’ un cadre marié avec un enfant et propriétaire vivant dans une petite ville.

Il est important de souligner qu’en France, l’épargne est ancrée dans la culture économique. Les français, un peuple de gros épargnants, ne consomment pas de façon effrénée comme cela peut être le cas dans d’autres pays. Cette façon de consommer avec modération est généralement transmise de génération en génération. Lors des crises économiques, les français ont tendance à épargner encore plus alors que le gouvernement souhaiterait voir ces ménages injecter leur capitaux dans l’économie pour la soutenir.

Il existe différents types de placements qui permettent de mettre votre argent de côté. Nous allons les passer en revue afin de déterminer celui qui vous correspond le mieux:



Les Livrets:
  • Livret A:

Il s’agit d’un livret d’épargne rémunéré au taux établi par l’Etat. Aujourd’hui, il est bloqué à 0,75% par an et plafonné à 22 950 €. Chaque personne majeure et même mineure peut ouvrir un livret A et disposer de l’argent déposé dessus à tout moment sans aucune contrepartie; il suffit de signer un contrat avec la banque et votre compte épargne est actif. A chaque fin d’année, vos intérêts sont calculés et versés à votre compte automatiquement. A noter qu’on ne peut avoir qu’un Livret A par personne légalement. Par ailleurs, ce livret n’est pas soumis à l’impôt, il est donc défiscalisé. Vous pouvez finalement clôturer votre compte épargne à n’importe quel moment par lettre ou en RDV client en précisant simplement le numéro du livret. Attention un livret A est considéré comme inactif si aucun mouvement ou action n’a été fait pendant 5 ans. Les fonds seront automatiquement versés à la Caisse des dépôts et Consignation. Vous pouvez ouvrir un Livret A dans n’importe quel établissement: banque de détail classique ou banque en ligne.

  • LDD:

Le livret de Développement durable qui remplace le CODEVI depuis 2007 est un produit bancaire qui permet de déposer votre épargne à hauteur de 12 000 € maximum. Rémunéré à 0,75% par an, vous pouvez ouvrir un LDD en versant un apport initial de 15 € minimum. Comme tous les livrets, vous ne pouvez en avoir qu’un  LDD par personne mais pouvez multiplier les autres livrets tels que le Livret A ou PEL en plus de votre LDD. Exonéré d’impôts, vous pourrez faire une bonne action en plaçant votre argent sur ce type de placement car vous aiderez indirectement à financer l’industrie, les économies d’énergie ainsi que les logements sociaux. Vous pouvez disposer de l’argent à n’importe quel moment et le clôturer sans frais et facilement par courrier ou RDV physique en précisant le numéro de votre livret.

  • PEL:

Plafonné à 61 200 €, vous devez verser un montant minimum de 225 € pour activer votre Plan Epargne Logement. Pour en bénéficier, il suffit de signer un contrat avec votre banque. Si vous disposez au préalable d’un CEL, vous devrez ouvrir votre PEL dans le même établissement bancaire.C’est obligatoire. Rémunéré à 1% aujourd’hui versus 2,5% pour un livret ouvert entre jusqu’en janvier 2015, les intérêts sont capitalisables au 31 décembre de chaque année. Pour les livrets ouverts avant 2018, vous serez exonérés d’impôts et pour ceux ouverts à partir de 2018, vous serez imposés à hauteur de 12,8%. Si vous retirez de l’argent sur votre compte PEL avant une durée de 4 ans, vous ne profiterez pas de tous les avantages que vous fournit ce placement. Après 10 ans, vous ne pouvez pas verser de fonds sur ce livret mais vous pourrez encore percevoir des intérêts pendant 5 ans. Attention, vous ne pouvez pas clôturez votre PEL avant 4 ans d’existence sous peine de pénalités et de non perception de vos intérêts. Finalement, sachez que votre PEL (ouvert avant 2018) peut vous permettre d’emprunter de l’argent à un taux préférentiel ainsi qu’une prime d’Etat. Rapprochez-vous de votre banque pour plus d’information!

  • CEL:

Plafonné à 15 300 € avec un taux de rémunération à 0,50 % par an, vous pouvez ouvrir un Compte Epargne Logement en versant 300 € de dépôt initial.  Attention, si vous possédez déjà un PEL ouvert dans une banque, vous devrez ouvrir votre CEL dans le même établissement. Vous serez imposés de la même façon que pour le PEL (défiscalisés pour les CEL ouverts avant 2018 et 12,8% pour les CEL ouverts après 2018).

Les assurance vie:

Il s’agit d’un placement qui permet d’épargner et dont le but est en cas de le léguer à un bénéficiaire en cas de décès ou d’en bénéficier soi-même avec des intérêts en prime. Un contrat d’assurance vie n’a pas de durée légale prédéfinie. Vous pourrez néanmoins en fixer une si vous le souhaitez. Contrairement aux comptes epargne classique, il est possible de souscrire à autant d’assurance vie que l’on souhaite. Il est même possible d’ouvrir un compte assurance vie pour un tiers. Vous pouvez clôturer un contrat d’assurance vie si vous en faîtes le rachat total.

Il existe 2 types de support d’investissement:

  • le contrat qui garantit le capital initial versé auquel s’ajoute les intérêts. C’est le fond le plus souscrit car il offre une certaine sécurité. Les fonds sont investis dans des fonds Euros.
  • les unités de comptes avec plusieurs supports répartis sur différents placements à taux de rendement nettement supérieurs à ceux du contrat classique. En revanche, le montant investi lors de l’ouverture n’est pas garanti.

Il existe ensuite différents modes de gestion:

  • Gestion libre: vous gérez de façon autonome votre contrat et décidez où vous investirez votre argent.
  • Gestion sous mandat: vous mandatez un professionnel qui s’occupera de placer votre argent pour vous. Il analysera en fonction de votre profil les placements qui vous rapporteront le plus. Ce sont des experts financiers.
  • Gestion pilotée: vous confiez la gestion de votre portefeuille à un courtier par exemple.

La fiscalité:

L’assurance vie est imposable seulement si vous en faîtes le rachat (total ou partiel).

Actuellement, Fortuneo propose une assurance qui vous rapporte 2,8% net par an!